La tarte au sucre des vrais cht’is !

“Celui qui vient dans le Nord braie 2 fois: quand il arrive et quand il repart”

Difficile de renier des origines aussi lourdes que celles du Nord pas de Calais… une langue si délicate, des mets si raffinés, des paysages d’une beauté et d’une profondeur à couper le souffle 🙂 En réalité j’adore la culture culinaire (ou juste la culture d’ailleurs) de ma région, c’est certes bien gras et bien souvent à base de fromage ou de bière mais à l’image de l’état d’esprit local c’est une cuisine réconfortante, conviviale et émotive. Il n’existe pas beaucoup de desserts vraiment typiques, à part ceux à base de spéculoos ou de chicorée mais le dessert représentatif du Nord pour moi c’est indéniablement la Tarte au sucre, ou plutôt à la cassonade.

La Tarte au sucre, tout un programme. A la manière de la madeleine de Proust il en existe des milliers, propres à chaque famille, à chaque histoire, à chaque souvenir. Chez nous il faut qu’elle soit très gonflée, avec une pâte briochée, on y fait des trous avec les doigts parce que c’est rigolo et que de cette façon le sucre peut couler un peu partout. Au dessus on ne met pas seulement du sucre mais de la crème aussi, parce que c’est meilleur.

On la mange dans l’instant parce que le lendemain c’est déjà moins bon, et que la clé du bonheur c’est d’arracher des morceaux dès qu’elle sort du four et qu’elle est encore brûlante. On se brûle les doigts mais sans ça, ça n’a pas la même saveur.

Et parfois quand il en reste un peu on la mange au ptit dej (oui parce que contrairement aux idées reçues on ne mange pas de tartines de camembert trempées dans la chicorée tous les matins) mais ça, c’est très rare parce que souvent elle n’a pas le temps de durer jusque là, la tarte au sucre.

Alors, on s’y met?

Ingrédients:

  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 300 g de farine
  • 100 ml de lait entier
  • 50 g de crème fraîche épaisse
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 2 cs de sucre

Pour la garniture:

  • 1 oeuf
  • 60 g de crème fraîche liquide
  • 80 g de cassonade/vergeoise blonde (si vous n’en trouvez pas vous pouvez utiliser du sucre brun)
  • 50 g de beurre en dés

Préparation:

  • Dans un petit bol mettre 50ml de lait à peine tiède avec la levure déshydratée et une pincée de sucre et laisser mousser environ 15min (attention si le lait est trop chaud il tuera la levure et la tarte ne gonflera pas)
  • Dans un saladier verser la farine, le sucre, le sel et faire un puit
  • Verser tous les ingrédients liquides au milieu ainsi que le mélange lait-levure
  • Pétrir jusqu’à l’obtention d’un beau pâton homogène puis former une boule
  • Laisser lever dans un endroit tiède environ 1h, la pâte doit doubler de volume (généralement j’allume mon four à peine 5min pour qu’il soit tiède à l’intérieur, je l’arrête et je dépose mon saladier, la pâte gonfle mieux dans un endroit tiède et sans courants d’air)
  • Lorsque la pâte a bien gonflé la pétrir à nouveau pendant quelques minutes pour enlever l’air puis foncer un moule à manqué (que vous aurez préalablement beurré si il n’est pas en silicone) et remettre à lever pendant 1h environ
  • Pendant ce temps préparer la garniture: mélanger dans un bol la crème fraiche, l’oeuf et la cassonade et fouetter légèrement
  • Après la 2e levée faites des trous avec le pouce dans la pâte (astuce pour que la garniture remplisse bien toute la pâte sans aller se fourrer sur les bords du moule!) puis verser votre garniture
  • Terminer par disposer des petits morceaux de beurre coupés en dés sur le dessus
  • Enfourner à 160° pendant environ 30min en surveillant

A déguster dès la sortie du four!!